francois robin

François Robin a occupé la présidence du conseil de développement durant 10 ans. Il a présidé sa dernière réunion plénière du conseil de développement le mardi 5 février.

Au cours de cette réunion, les membres ont adopté le bilan de l’année 2018. Une présentation de l’avancement du programme LEADER ainsi que des actions menées dans le cadre de la Trame verte et bleue leur ont été présentées.

Marcel Hartmann a parlé de la détection du handicap chez les jeunes enfants et a projeté un film issu de la websérie sur le site Handicap agir tôt.

Ensuite, différents points ont été abordés : débat sur la démographie du 24 janvier, le Grand Débat National et la participation du Conseil de développement à des groupes de travail dans le cadre du projet Cœur de ville de Châteauroux Métropole.

Puis, les élections ont eu lieu.

Le bureau s’est élargi à 10 membres :

  • Valérie Giquel-Chanteloup
  • Giobatta Guisto
  • Isabelle Hannequart
  • Marie-Christine Haond-Bonnieu
  • Marcel Hartmann
  • Mickaël Jourdain
  • Francis Lherpinière
  • Bernard Philippe
  • Miguel Pirès
  • Dominique Pothevin

 

Parmi les membres du bureau ont été élues : Valérie-Giquel Chanteloup (Vice-présidente) et Isabelle Hannequart (Présidente)

Après les discours de François Robin et Luc Della-Valle, la réunion c’est clôturée par un pot et la remise de cadeaux offerts par les membres du Conseil de développement et les agents du Pays à François Robin.

 

Le Conseil de développement Castelroussin proposait le 24 janvier un débat sur la démographie.

Une centaine de personnes avaient pris place dans l’amphithéâtre du centre d’études supérieures pour écouter les interventions de Vincent Bernard, directeur prospective et études à l’INSEE Centre Val de Loire et de Pierre-François Gachet, inspecteur d’académie et directeur académique des services de l'Éducation Nationale.

Situations comparables dans l'Indre, le Cher et la Creuse 
La première partie du débat, animée par François Robin, président du Conseil de développement, a posé un constat connu de tous : le vieillissement et la perte de population dans le département de l’Indre. L’érosion démographique est toutefois à relativiser lorsque l’on confronte la situation de l’Indre à celle de territoires comparables comme le Cher et la Creuse.

Présentation de l’INSEE :

icon pdf bleu

 Regards sur la démographie

picto lire

Évolution de la densité de population dans la Région Centre Val de Loire de 1951 à 2014

 

De nombreuses familles s'intallent sur notre territoire
La seconde partie de soirée, menée par Valérie Giquel-Chanteloup, vice-présidente du Conseil de développement, a été très positive. Le témoignage de Catherine Dupont, vice-présidente à Châteauroux Métropole, en charge du développement économique et de l’attractivité du territoire, a présenté le dispositif d’accueil des nouveaux arrivants. En 2018, 100 familles de trentenaires et quadragénaires se sont installées sur le territoire et ont bénéficié de cet accompagnement.

"Il fait bon vivre ici"
Avant d’ouvrir le débat avec la salle, la parole a été laissé à Christophe Dupas, directeur de la communication au Conseil Départemental de l'Indre, qui pilote la démarche attractivité du territoire et à trois personnes venues s’installer sur le territoire pour différentes raisons. Toutes et tous sont unanimes : il fait bon vivre ici (offre culturelle, la campagne en ville, proximité, bon accueil,…).

debat demographie 2019

 

La troisième session d’information et de formation du 10 janvier 2019 a permis d'aborder les espèces animales invasives et plus particulièrement le cas du frelon asiatique, ou frelon à pattes jaunes, qui a colonisé l’ensemble du territoire métropolitain depuis son arrivée en 2004. 
La Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (Fredon) Centre Val de Loire a débuté cette session par la définition d’une espèce exotique envahissante et la réglementation européenne et nationale en vigueur, puis a présenté plusieurs espèces invasives vivant sur une large partie du territoire métropolitain.
Les espèces exotiques envahissantes sont une cause majeure de perte de biodiversité, en France mais aussi à l’échelle mondiale, d’où la nécessite de les connaître et de les reconnaître.

Plus d'informations

 

nid frelon asiatique
Nid de frelon asiatique

une catalogue formationLe Pays Castelroussin Val de l’Indre poursuit l’animation de la trame verte et bleue à travers notamment des ateliers ou des formations. Le 20 décembre 2018, un atelier a été proposé aux élus et agents communaux sur le thème de "l’aménagement des espaces publics". Ces espaces interrogent les communes sur différents aspects : économique, architectural, social mais aussi environnemental et esthétique. Trois intervenants ont animé cet atelier afin de proposer aux participants une approche transversale de l’espace public.

Alexandre Martin, directeur du CAUE, s’est appuyé sur des exemples d’aménagements opérés au sein du département de l’Indre et hors département, afin de souligner l’importance et l’intérêt de s’intéresser à l’histoire d’un espace, d’un bourg et de tout un village pour concevoir un aménagement.

Benjamin Culan, conseiller forêt et biodiversité, a poursuivit sur les essences d’arbres et d’arbustes en rappelant quelques notions sur leurs origines. Ces essences témoignent des changements climatiques. La plantation d’un arbre doit tenir compte du sol et des influences climatiques.

Gilles Dézécot d’Indre Nature a rappelé que le zéro pesticide, la végétalisation des espaces, mais aussi la pollution lumineuse et la ressource en eau sont des thèmes récurrents auxquels les communes ne peuvent échapper. À travers plusieurs photographies, il a souligné les maladresses identifiées au sein d’aménagements publics, sans que cela soit toujours volontaire, les maîtres d’œuvre ayant trop tendances à faire du copier-coller.

Nous vous attendons nombreux pour les prochaines sessions.

 atelier amenagement espace 2018 1  atelier amenagement espace 2018 2
Atelier "Aménagement des espaces publics" le 20 décembre 2018