Indre à vélo

La Communauté de communes de Loches développement, le Pays de Valençay en Berry et le Pays Castelroussin ont collaboré à la réalisation de la prolongation de l'itinéraire "Indre à Vélo", de Loches à Jeu-les-Bois.

Actualité

La véloroute poursuit son développement

La structuration du Comité d’itinéraire Indre à vélo se poursuit et devrait passer avant fin 2019 de 6 à 9 EPCI partenaires financeurs et de 5 à 7 offices du tourisme sur l’intégralité de l’itinéraire entre Bréhémont (37) et la source de l’Indre à Saint-Priest-la-Marche (18), soit 250  km d’itinéraire plus la liaison vers les itinéraires cyclables de la Creuse.

Une promotion nationale
L’itinéraire Indre à vélo est intégré depuis juin à la plate forme internet “France vélo tourisme” , outil de promotion du vélo en itinérance au niveau national et au delà, et depuis juillet au Schéma national des véloroutes et voies vertes.

250 km d'itinéraire prêts pour la prochaine saison touristique
L’objectif global est de disposer pour la saison touristique 2020 d’un itinéraire balisé et praticable dans son intégralité, déclinable en produits touristiques.
Ainsi, l’étude de jalonnement préalable à la pose de la signalétique de Jeu-les-Bois jusqu’à la source de l’Indre à Saint-Priest-la Marche est en cours.
En mai et juin, l’itinéraire en Touraine a bénéficié d’une remise à niveau de la signalétique et d’un balisage "Indre à Vélo" entre Bréhémont et Azay-le-Rideau. La liaison Loches-Chenonceaux a bénéficié d’un complément de balisage vers "l’Indre à Vélo" et "la Loire à Vélo” permettant de rattacher Loches et Chédigny notamment à la Loire à Vélo et promouvoir ainsi les deux véloroutes.
Un seul carnet de route englobant l’intégralité de l’itinéraire et un nouveau site internet spécifique Indre à vélo sont en cours de réalisation.

Le 1er septembre, des élus ont testé une portion de la véloroute

En 2015, suite à l'invitation de Luc Della-Valle, les élus du territoire Castelroussin avaient testé une partie de l’itinéraire « L’Indre à vélo ». Ils étaient partis du camping de la Tête noire à Buzançais, direction Argy pour atteindre Saint-Genou, puis revenir à leur point de départ soit environ 29 km de parcours.
Luc Della-Valle les a de nouveau conviés à tester une autre portion de cette véloroute. C'est ainsi que le 1er septembre dernier, ils ont parcouru 28 km en réalisant une boucle au départ de Belle Isle à Châteauroux pour rejoindre Niherne en passant par Saint-Maur.
Lors de cette sortie vélo, les élus ont pu visiter le chantier de l'auberge de Niherne dont les travaux de rénovation ont été financés en partie par la Région Centre Val de Loire dans le cadre du CRST. Sur le retour, ils ont pu observer un alignement de haies à la ferme d'Aigurolles à Saint-Maur, financé à 80 % par la Région dans le cadre de l'opération "plantation de haies".
À leur arrivée, ils ont poursuivi ce moment de convivialité en déjeunant à la Guinguette de Belle Isle, car comme le dit l'expression : "après l'effort, le réconfort".

Carte de "L'Indre à Vélo"
250 km d'itinéraire balisés de Bréhémont à Saint-Priest-la-Marche (source de l'Indre)

Étude

CyclistesDémarche conduite à l’échelle du Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais, du Pays de Valençay en Berry, du Pays Castelroussin Val de l’Indre et du PNR Brenne, afin d’envisager des liaisons entre la Loire à Vélo et le sud de la région et d’étudier des boucles cyclables inter territoire.

Phase 1 : commune aux 4 territoires, couvre le diagnostic, la définition du « positionnement vélo » de chaque territoire et l’ébauche d’itinéraires vélo-routes, de produits cyclo-touristiques et de loisirs.

Phase 2 : spécifique à chaque territoire, elle consiste en la mise en œuvre opérationnelle des aménagements cyclables à partir de l’étude du réseau et des équipements et services associés et la définition d’un programme d’actions.

Diagnostic                                      

Enjeux pour le Pays

Document de restitution

Questions à Luc Della-Valle

luc della valle moyenQuestions à Luc Della-Valle, président du Pays Castelroussin-Val de l'Indre, qui nous dévoile l'un des grands projets du Pays : la prolongation de l'itinéraire de cyclotourisme « L'Indre à Vélo ».

Le Pays Castelroussin-Val de l'Indre et le cyclotourisme, c'est surprenant non ?

Non, car c'est un projet fédérateur qui concerne l'ensemble de notre territoire.
La région Centre-Val de Loire, au titre de ses compétences en matière de tourisme et d'aménagement du territoire et à travers les contrats de Pays, a souhaité développer le cyclotourisme.
Plusieurs itinéraires à vélo ont été créés et ont acquis une renommée nationale et internationale, les plus connus étant la véloroute « La Loire à Vélo » et le réseau cyclable « des Châteaux à Vélo ».
Le Centre-Val de Loire est ainsi devenu depuis 2014 la première région cyclotouristique de France.

Comment a démarré ce grand projet ?

Parler d'un grand projet n'est pas superflu. En effet, il aura fallu plusieurs années pour aboutir à son achèvement fin 2015. Ce résultat est le fruit d'un travail commun entre de nombreux partenaires et acteurs concernés par le tracé de cet itinéraire, ainsi que plusieurs territoires : le Pays de Valençay en Berry, la Communauté de communes Loches Développement et le Pays Castelroussin Val de l'Indre. Deux études, et quelques investissements ont été nécessaires, pour y parvenir.
Il s'agissait de se rattacher à la véloroute « L'Indre à Vélo » existant jusqu'alors d'Azay-le-Rideau à Loches.

Pourquoi l'Indre à vélo puisque l'itinéraire se situe aussi en Indre et Loire ?

Comme pour l'itinéraire « La Loire à vélo », il ne s'agit pas du nom d'un département, mais de la référence au fleuve la Loire et, dans notre cas, à la rivière Indre. L'itinéraire « L'Indre à Vélo » devrait parcourir 200 km de petites routes au plus près de la rivière Indre en Touraine et en Berry.

« L'Indre à vélo » sera-t-il relié à d'autres itinéraires ?

Oui. Tous les itinéraires sont reliés entre eux au niveau régional, national et même européen. C'est pourquoi le terme « cyclotourisme » est utilisé. Sur notre territoire nous avons aussi réalisé des liaisons avec le Parc naturel régional de la Brenne et le Pays de La Châtre en Berry.
Fin 2015, l'itinéraire, balisé dans les deux sens de circulation, sera ouvert aux cyclotouristes français et européens comme aux amateurs de promenade à vélo en famille ou entre amis par exemple.

L'itinéraire testé par les élus

elus sortie velo bip tv


Les élus du territoire ont testé une partie de l’itinéraire « L’Indre à vélo », le 21 août dernier. Ils sont partis à 9h30 du camping de la Tête noire à Buzançais, direction Argy pour atteindre Saint-Genou, puis revenir à Buzançais soit environ 29 km de parcours.

« L’Indre à vélo » existant jusqu’alors d’Azay-le-Rideau à Loches va être prolongé jusqu’à Jeu-les-Bois et va ainsi parcourir 200 km de petites routes au plus près de la rivière Indre en Touraine et en Berry. L’itinéraire sera balisé dans les deux sens de circulation, et ouvert fin 2015 aux cyclotouristes français et européens.